Le Dédale Palace (création 2020)
Entre-sort forain et théâtre d'anticipation

LE DÉDALE PALACE

création automne 2020

 

"Le Dédale Palace est un spectacle dans un palais des glaces qui interroge nos  errances dans ce nouveau monde numérique."

 

Le Dédale Palace est donc un lieu comme aime en ouvrir la Compagnie OCUS.

Au premier abord, c'est une fête foraine 2.0 avec une promesse à l’entrée :

« Entre et connais-toi toi-même ».

C'est une invitation à se laisser guider par l'équipe de cette strat-up innovante. 

C’est un entre-sort forain présenté comme une expérience personnalisée que l'on traverse en laissant des traces. Le Dédale Palace est la métaphore de ces méandres technologiques contemporains dans lesquels nous errons en quête d’identité, de rencontres, de reconnaissance, et dans lesquels parfois, nous nous perdons. 

C’est une farce cynique qui détourne ce nouveau vocabulaire :

le partage, le réseau, la connexion, la communauté, le lien.

 

 

Le spectacle se déroule donc en trois actes avec trois espaces et trois rapports au public différents :

- une première partie en déambulation dans un labyrinthe de miroirs, et dans lequel chacun se fait manipuler et ficher

- une deuxième partie frontale, où le public est installé sur un gradin derrière un tulle qui le protège. Où, dans ce labyrinthe devenu espace scénique, nous plongeons dans les intimités de deux (faux) spectateurs manipulés par la grande machine. Deux êtres qui, sans se savoir observés, perdent pied dans le labyrinthe et se débattent avec cette question : Comment les individus trouvent une place et gardent une part de liberté dans ce monde clinquant régi par les algorithmes.

- une troisième partie où le quatrième mur se brise et où le public se reconnecte les yeux dans les yeux pour vivre un pas de côté collectif.

 

Cette pièce de théâtre s’appuiera sur le texte mais également sur les différents registres de jeu, la musique, la marionnette, la vidéo. Elle se déroulera sous un chapiteau à la scénographie immersive, mouvante et aux trouvailles technologico-artisanales nombreuses qui créeront un univers global. C'est une farce cynique qui invite le spectateur à se (re)regarder dans les yeux.

Note d'intention

 

Fascinée et effrayée par ce tourbillon technologique et le processus d’isolement des êtres humains, je pars ici du postulat que depuis une quinzaine d’années, nous vivons une mutation. De par son hyper-connectivité, son rapport au réel, son rapport au temps et à l’espace, etc., l’humain et la société traversent une métamorphose profonde. D’un côté, l’être se crée des mondes parallèles, des identités factices, il est le maître de l’éphémère, du faux, de la vitesse, de la vie par procura- tion. Et de l’autre, il cherche la reconnaissance de l’autre à tout prix, l’attention et l’amour à travers des outils qui mentent, isolent et qui prennent le dessus sur le présent. Cette mutation raconte pour moi quelque chose de profond. Et dans cette mutation, que je ne saurais juger de bonne ou mauvaise mais dont les grandes sociétés commerciales savent tirer brillamment profit, certains individus se perdent ou en tout cas se déconnectent du réel, du charnel, du « ici et maintenant ».

 

Cette omniprésence des écrans s’accompagne d’un nouveau culte : « l’happycratie » ou dictature du bonheur. Les gourous du bien-être et du développement personnel cultivent ce phénomène méritocratique venu tout droit d’Outre-Atlantique, en isolant encore plus les individus et en les détournant d’une considération collective de la vie.

 

La Compagnie OCUS, depuis 15 ans, défend dans ses spectacles et dans sa manière de les amener : le vivant, le « main à main », le « dans les yeux ». Malgré tout, ce collectif s’inscrit pleinement dans cette société. Comment s’interroger sur ces nouvelles façons d’être au monde et de communiquer avec les moyens artisanaux et humains qui sont les siens ? « Le Dédale Palace », entre drame et farce, s’écrit en réponse à ces questions.

 

« "Friend" et "free" en anglais, "freund" et "frei" en allemand proviennent de la même racine indo- européenne qui renvoie à l’idée d’une puissance commune qui croît. Être libre et être lié, c’est une seule et même chose. Je suis libre parce que je suis lié, parce que je participe d’une réalité plus vaste que moi. » à nos amis, Le comité invisible.

 

Nous voulons ici interroger la forme du lien. Nous voulons faire naître du désir de re-connexion. Désir de l’autre, de la différence, du frottement, ces précieux petits cailloux dans nos chaussures pressées.

 

Claire Laurent

autrice et metteuse en scène

Articles de presse

 

Sortie de résidence à Questembert (56) 

 

Le public a découvert un spectacle prometteur 

Ouest France - 16/02/19

https://www.ouest-france.fr/bretagne/questembert-56230/le-public-decouvert-un-spectacle-prometteur-6226159

 

Un spectacle sur l'errance numérique

Le Télégramme - 18/02/19

https://www.letelegramme.fr/morbihan/questembert/asphodele-un-spectacle-autour-de-l-errance-numerique-17-02-2019-12211133.php

 

 

Résidence au collège de Renazé (53)

 

Une résidence d'artistes auprès des collégiens 

Ouest France - 04/03/19

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/renaze-53800/une-residence-d-artistes-aupres-des-collegiens-6245527

Prémices d'informations techniques :

 

Jauge : 216 spectateurs
Spectacle à partir de 10 ans.
Durée totale : 1h45
Spectacle sous chapiteau (37mx28m d'envergure une fois monté)

Possibilité de représentations scolaires pour les collèges (à partir de la 4ème) et lycées.

 

 

L'équipage du Dédale Palace :

 

Écriture et mise en scène

Claire LAURENT
avec l’accompagnement dramaturgique de Thomas COLLET

 

Présence au plateau :

Jeu

Yann BERTHELOT (comédien)
Anna HUBERT (marionnettiste, comédienne) Yann-Sylvère LE GALL (comédien)
Lou LEFEBVRE (comédienne, chanteuse lyrique)

 

Musique et Composition

Benjamin BACCARA (violon, mandoline, percussions, choeurs...)

Benoît BACHUS (guitare, basse, percussions, choeurs...)

 

Présences foraines dans le labyrinthe et manipulation à vue

Juliette BIGOTEAU

David BOURTHOURAULT

Camille CERVERA

Pierre-Yves DUBOIS

Mathias LEJOSNE

 

Création :

Scénographie

Juliette BIGOTEAU (conception et esthétique)

Camille CERVERA (conception et construction)

 

Vidéo et illusion

Pierre-Yves DUBOIS

 

Lumières

David BOURTHOURAULT

 

Son

Mathias LEJOSNE

 

Création costumes

Noëmie BOURRIGAULT

 

 

Les partenaires :

 

 CNAREP Le Fourneau, Brest (29)

Les Tombées de la Nuit (35)

Le Kiosque, Mayenne (53)

Mairie de la Vraie Croix (56) aidée du Feader Festival Les Embuscades,

Festival Les Embuscades de Cossé-le-Vivien (53)

Couesnon Marches de Bretagne (35)

Ville de Chantepie (35)

Théâtre du Pays de Craon, Renazé (53)

Le Pôle Sud, Chartres de Bretagne (35)

 

Avec le soutien de :

Collège Val d’Elorn à Sizun dans le cadre d’une résidence en milieu scolaire menée avec Le Fourneau, Brest (29)

Lycée Rochefeuille à Mayenne dans le cadre d’une résidence en milieu scolaire menée avec Le Kiosque, Mayenne (53)

Lycée agricole de Caulnes dans le cadre d’une résidence en milieu scolaire menée avec Dinan Agglomération (22)

Collège Alfred Jarry à Renazé dans le cadre d’une résidence au Théâtre du Pays de Craon (53)

Collège Mathurin Méheut de Melesse dans le cadre du programme du Fond d ‘Accompagnement Artistique et Territorial du Conseil départemental d’Ille et Vilaine (35)

Ville de Rennes (35) dans le cadre d’une résidence à la salle Guy Ropartz

École de musique de Chantepie (35)

Théâtre de l’Asphodèle, Questembert (56)

Au bout du Plongeoir, Thorigné-Fouillard (35)

 

Partenaires financiers :

Conseil départemental d’Ille et Vilaine

Ville de Rennes

autres demandes en cours

2018

4 oct - Festival les Embuscades, Cossé le Viven (53) Création sur mesure
5 oct - Festival Les Embuscades, Cossé le Viven (53) Le Petit Dédale Palace, création sur mesure
Du 19 au 23 nov - Chantepie (35)
Du 26 au 30 nov - Au Bout du plongeoir, Domaine de Tizé (35)

2019

Du 8 au 11 janv - St Germain sur ille (35)
Du 14 au 17 janv - Centre culturel de Montours (35)
Du 11 au 14 fév - Théâtre de l'Asphodèle, Questembert (56)
Du 25 fév au 1er mars - Renazé (53), Théâtre du Pays de Craon
1er Mars - L'Entracte de Renazé (53)
Du 25 au 29 mars - Collège de Melesse (35)
Du 6 au 10 mai - La Touchette - Saint-Germain-sur-Ille
Du 16 septembre au 4 octobre - La Touchette - Saint-Germain-sur-Ille
2 octobre - La Touchette - Saint-Germain-sur-Ille (35) Sortie de résidence
Du 14 au 18 octobre - Lycée agricole de Caulnes (22)