Agenda
sur le lieu de fabrique

Après une semaine de résidence sous le dancing de St Germain sur ille, la fanfare Sergent Pépère présente une sortie de résidence de "Détours de Piste", création 2018, sous le regard de Claire Laurent.

 

Il fut un temps de paillettes. Il fut un temps, leur chapiteau faisait le tour du monde pour ébahir les yeux des grands et des petits. Réputée pour ses numéros incroyables et son grand orchestre de cuivre, la troupe a connu son heure de gloire. Les tonnerres d'applaudissements et les rires des enfants résonnent encore dans nos têtes.

 

Mais ce matin le cirque n'a pas fière allure. Plus de fauve, plus de trapéziste, plus de fakir... La ménagerie a pris ses cliques et ses claques et les a planté là !

Reste un garçon de piste bougon qui ramasse les derniers papiers gras en rameutant le public face à une piste vide. Reste l'orchestre, sa cuivraille et ses courbatures. Un orchestre sans âge qui accompagne les numéros depuis toujours mais qui cette fois-ci est allé trop loin. Le cirque est parti sans eux, ça n'était plus possible.

 

Et pourtant le public est là. Il y a les yeux des enfants qui brillent et les biffetons dans les poches des parents. Le garçon de piste ne peut pas se résoudre à perdre son boulot comme ça du jour au lendemain. Il va falloir assurer le show. Il se retrousse les manches et lance les musiciens sur la piste. Il faut se raccrocher à ses souvenirs, ressusciter le cirque parti, faire croire aux acrobates qui s'élancent dans les airs, aux lions qui sautent dans des cerceaux de feu... Dans les échos de la musique, on voit renaître les grandes étoiles du passé.

 

Et les musiciens se prennent au jeu : L'un tente de dresser la ménagerie d'animaux sonores, l'autre a quelques notions de magie, un troisième esquisse un pas de danse dans un reste de tutu...

 

Alors dans un festival de performances musicales toutes plus folles les unes que les autres, ils font renaître de ses cendres le cirque de leurs souvenirs.